jeudi 23 septembre 2010

Le parfum - Kaori Yuki



Un petit manga lu il y a quelques temps maintenant. Mon billet sera rapide. Si ce manga est intéressant je suis définitivement accro au série. J'ai besoin que l'histoire conte moulte rebondissements, que les héros s'interrogent, doutent pour mieux rebondir ! J'ai retrouvé dans ce one shot (manga en un seul tome) les mêmes difficultés qu'avec un recueil de nouvelles : à peine vous vous attachez aux personnages que c'est fini ! Et c'est bien dommage... d'autant que j'avais espéré une petite histoire d'amour entre les deux personnages principaux et qu'il n'y a rien eu du tout... snif !

En attendant les dessins étaient agréables et je me suis plongée avec plaisir dans cet univers du parfum... désormais je vais privilégier les séries, format qui me convient mieux pour les mangas !

6 commentaires:

Pimpi a dit…

D'elle, j'ai lu une série sur les Contes de fée, que j'avais beaucoup aimée!!

Sandy a dit…

Ha il me semble l'avoir vu sur ton blog, je n'avais pas noté que c'était la même mangaka !

Purple Velvet a dit…

Oui, le problème de Kaori Yuki est d'attaquer pas mal de one-shot sans développer plus, car, hormis Angel Sanctuary (20 tomes) Cain/Godchild ( 5 tomes sous le nom Comte Cain et 7 sous le titre Godchild), et Ludwig Kamkumei ( je ne sais plus le titre donné en Français, mais c'est à celui là que Pimpi fait référence, les parodies bien délirantes de contes de fées).. hé bien.. elle a un peu tendance à laisser en plan pile au moment ouù ça sdevenait intéressant. Son one Shot SF Neji qui contient 3 histoires aurait pu devenir intéressant. Les 2 premières histoires n'ont pas grand intérêt, mais la 3° prend un tournant qui rappelle Blade runner.. on se dit " ok, ça commence à prendre forme".. et plus rien.
Et souvent, du fait de se limiter à une volume, elle bâcle le scénario.. et c'est vraiment dommage, parce c'est une mangaka qui a du potentiel et qui sort des histoire d'amourettes lycéennes habituelles des shojo

Purple Velvet a dit…

vérification Ludwig Kakumei est paru en français sous le titre " Ludwig revolution" ( quoique "la révolution de Ludwig" aurait sonné un poil mieux!)

Sandy a dit…

Merci Purple Velvet pour cette mine d'info !

Lulu a dit…

"Le Parfum" est sympa, mais s'oublie vite, c'est dommage. Comme dit Purple Velvet, "Neiji" est sympa dans le genre cyber-punk. Et "Ludwig Revolution" est en effet assez drôle. Après des histoires plutôt sombres avec "Angel Sanctuary" et "Cain/Godchild", Ludwig fait du bien. :)