mercredi 2 janvier 2013

A Rose in Winter - Kathleen E. Woodiwiss



Hoo myyy !!! En ce deuxième jour de l'année, je viens ENFIN de finir cette romance ! Presque 600 pages de romance old school, écrit tout petit, tout serré (je critique souvent les américains pour leur gaspillage, mais faut avouer qu'ils économisent le papier dans les livres de poche !!) que je me traîne depuis des mois ! Non, sérieux, je ne sais plus quand je l'ai commencé mais j'ai quand même l'impression de me le traîner depuis bien longtemps, genre peut-être 2 mois ! Ce qui est énooorme !! Même Game of Thrones me prend moins de temps à la lecture (alors qu'il y a 400 pages en plus !)

Bref, même si le finir est un réel soulagement et si j'ai l'impression d'avoir traîné un boulet, ce livre n'est pas si mauvais. Sinon, j'aurais abandonné, pensez-donc ! Encore que c'était une LC avec Karine, donc bon, l'honneur toussa toussa... bref !

Sachez qu'Erienne Fleming est belle... et désirable... et séduisante... et intelligente (ha quoi que ça, le héros ne l'a pas vraiment remarqué tout occupé qu'il est à lui baver dans le décolleté !) et en âge d'être mariée ! Pas de chance pour elle, son père est un gros bouseux qui, suite à ses nombreux refus de fiancés, décide tout simplement de la vendre aux enchères... ebay et leboncoin n'ont qu'à bien se tenir ! Son cher papa étant criblé de dettes, il n'a rien trouvé de plus efficace pour rembourser ses créanciers. (je vous avouerais que j'ai eu un mal fou dans les premiers chapitres à comprendre le patois du papa et des gens du village... un truc de dingue ! J'ai bien cru que je ne comprendrais rien aux dialogues !)

Et le plus dangereux parmi eux s'appelle Christopher Seton, un Yankee passablement détesté par la famille. En effet, il a accusé le père d'avoir triché aux cartes, ce qui fait que le fils l'a trainé en duel et qu'il s'est retrouvé une balle dans le bras droit et handicapé. Autant vous dire que les Fleming ne sont pas les meilleurs copains du Yankee. Au point que le père a tout simplement interdit à celui-ci d'enchérir pour épouser sa fille, malgré le désir évident de celui-ci... Et je vous le dis tout de suite, les joutes verbales entre Christopher et Erienne sont fameuses !

Ce sera donc Lord Saxton qui épousera Erienne... un Lord mystérieux, qui avait disparu depuis des années, que l'on disait mort lors de l'incendie de sa demeure, qui aurait pourtant survécu mais serait terriblement brulé, boiteux et défiguré au point de porter masque et gants en permanence... de quoi faire regretter à la demoiselle de n'avoir pas ravaler sa fierté pour se jeter dans les bras du beau, séduisant mais terriblement détestable Christopher tant qu'il était temps. 

Je ne vous en dis pas plus sur l'histoire ! Sachez pourtant, que comme Karine, les bêtes ça me connait ! Les hommes défigurés me rappellent aussitôt Joeffrey de Peyrac et je frémis... et pas de peur, croyez-moi ! Pourtant, j'ai eu un petit passage à vide après le mariage... La belle Erienne est douée pour se faire enlever par ses anciens prétendants qui continuent à lorgner sur elle et j'ai eu peur que chacun d'eux ne tente sa chance et que mon courage s'émousse !

J'ai donc fait une petite pause entre Londres, la grippe et les fêtes qui m'aura été finalement favorable et je l'ai retrouvé avec plus d'entrain pour les 300 et quelques pages qui me restaient ! Je vous invite à lire l'avis de Karine qui est bien plus sévère que moi ! Cela dit... j'y réfléchirais à 2 fois moi aussi avant de me relancer dans une old school de 600 pages ! Enfin... au moins, ça c'est fait comme on dit ! ;o)

15 commentaires:

bladelor a dit…

Moi les livres écrits tout petit je ne peux plus...

Chi-Chi a dit…

Tu avais lu mon article avant de te lancer? C'est sur que c'est special, la romance a boen changé depuis cette epoque! ;)

Mlle Pointillés a dit…

Bravo! Je ne suis qu'admiration, je ne serais jamais allée jusqu'au bout....^^

Sandy a dit…

@ bladelor : si y a que ça... on doit pouvoir le trouver en ebook !! gniarck gniarck !!

@ Chi-chi : Alors... me souvenais pas du tout de ton article... mais je l'avais bien lu puisque je l'ai commenté (élémentaire mon cher...) et même que je crois bien que c'est donc toi qui m'avait convaincue de le lire ! Donc oui, c'est parfait pour les fans de Scarlett et d'Angelique ! Mais surement un peu long aussi, surtout en VO pour moi !
C'était quand même assez sexy pour une romance de 1982 qu'on y repense ! Surtout les scènes dans la calèches avec Christopher au retour du bal, ou quand elle le découvre dans les souterrains !!

@ Mlle P : M'en parle pas ! Tu n'as pas d'ailleurs un certain Charly à finir ?? ;o)

Mlle Pointillés a dit…

Je ne vois pas de quoi tu parles.

Cess a dit…

LOL pour le Charlie de Mlle P ! Attends, elle l'a revendu sur Amazone sans l'avoir terminé !!
Bouuuuuhhhhh !
Sinon, cette romance ne me donne pas du tout envie vu comme tu as galéré !!!

Sandy a dit…

@ Mlle P : mouhaha !! ne te cache donc pas derrière ta frange ! :o)

@ Cess : bouuuuhhh !!! Ha ba bravo !! moi je l'ai revendu mais après l'avoir fini quand même !! Le marché de l'occasion est pas mauvais pour ce roman !
sinon pour la romance en question, j'ai surtout galéré au milieu mais les circonstances n'ont pas aidé non plus !

Elinor a dit…

Je tenterai peut-être parce qu'une vente aux enchères et des enlèvements... Mais bon en même temps 600 pages en anglais écrites tout petit avec du patois... Je ne suis qu'hésitation face à ce roman...

Jeanne a dit…

Pas lu celui-ci. Moi j'aime bien Woodiwiss, justement parce qu'elle réussit le pari de me faire lire de tels pavés ! LOL Et aussi parce que ce qu'elle écrit est différent de ce qu'on trouve aujourd'hui... Globalement, je préfère la romance plus moderne, mais un peu de dépaysement ne me fait pas de mal de temps en temps. :D

Cela dit, je vois très bien ce que tu veux dire pour le "passage à vide". Dans Ashes in the Wind, il y a au moins 100 à 200 pages que j'aurais allègrement coupées ! C'est un peu "quand il n'y en a plus, il y en a encore"... :P

Elinor a dit…

"C'est un peu "quand il n'y en a plus, il y en a encore"... :P"
j'adore cette expression ^^
(oui ce commentaire ne sert à rien)

Sandy a dit…

@ Elinor : Disons qu'il faut s'armer de patience... pour la vo oui, faut quand même avoir un peu l'habitude mais il a été traduit en VF, par contre suis pas sure qu'on le trouve facilement mais bon...

@ Jeanne : C'est vrai que ça dépayse ! Bon ça me rassure pas des masses de voir que tu as vécu le même genre de passage à vide avec un autre roman de l'auteur... pas sur de retenter tout de suite.. ou alors en VF !

@ Elinor : hihi, moi aussi j'adore cette expression (et non non, ton commentaire ne sert pas à rien voyons, il m'a fait rire !)

Emmanuelle a dit…

Il est dans ma pal depuis un moment et je n'arrive pas à l'en déloger. Bon bah, ce n'est pas demain la veille. Vu la lecture de ton billet, il ne me tente guère de le lire maintenant. Un jour peut être...

Des fois on se demande vraiment ce qui nous passe par la tête en achetant tel ou tel

Chi-Chi a dit…

Je pense quand meme que tu aurais eu moins de mal en VF! ;)

Sandy a dit…

@ Emmanuelle : Cela dit, il y a vraiment des très bons moments ! tu l'as en vo ou vf ? Il faut tenter, ça démarre très fort tu verras !

@ Chi-Chi : j'aurais moins galéré c'est pas faux ! Et le petit ralentissement du milieu serait surement passé plus vite aussi... cela dit, j'aurais le plaisir de tester puisque j'ai réalisé en faisant du ménage dans ma PAL que j'avais un autre roman de l'auteur en VF, Cendes dans le vent ! un pavé lui aussi !

Emmanuelle a dit…

Sandy,

OK. Ben je vais y réfléchir plus sérieusement alors. Je l'ai en VO. La plupart de mes romances sont en VO.

Merci pour le conseil!