jeudi 17 mars 2011

Hudson River - Joyce Carol Oates



Quel étrange roman... Alors que je suis dans une période où j'ai envie de littérature adulte et de "pavé", je me suis jetée avec enthousiasme sur ce livre (une partie de mon enthousiasme tenant aussi au fait de pouvoir enfin le supprimer de ma PAL !). J'avoue qu'au début... j'ai été déçue, trés ! Je voulais retrouver la plume acide d'Oates, celle qui me fait frémir de peur, de dégoût, de curiosité malsaine, et là point de tout ça ! Nous avons un gentil Adam Berendt, personnage de la riche banlieue américaine qu'est Salthill-On-Hudson, un peu mystérieux, parfois loufoque mais aimé de tous. Sauf que voilà, Adam est mort. Il a fait une crise cardiaque en sauvant une petite fille de la noyade... paraît que c'est tout lui...

Et cet évènement va bouleverser la petite vie réglée et bourgeoise des habitants de Salthill. Vous imaginez Desperated House's Wifes ? Bienvenue dans la version encore plus névrosée de Joyce Carol Oates ! Il m'aura fallu du temps, mais j'ai fini par apprécier ma lecture. A partir du moment où j'ai accepté que la folie serait entourée de politesse, j'ai fini par m'attacher à la multitude de personnages qui tournent autour d'Adam, ce cher Adam...

J'ai pesté contre certains hommes, j'ai vu avant eux comme ils étaient ridicules, je n'ai pas regreté leurs fins... j'ai pesté aussi contre certaines femmes, qui agissaient de façon hystériques, complétement névrosées, responsables de leurs malheures et pourtant tellement incomprise dans leur manque d'amour ! Bienvenu dans une ville américaine riche et bourgoise où le jardin doit être entretenu, où votre tenue révèle votre état, où chacun s'observe "par amitié".

Une lecture en demi-teinte car le début est un peu longuet, certains passages m'ont paru répétitifs et lourds, notamment les gérémiades diverses et variées de tout ce joli monde ! Et une fin presque trop heureuse... sauf pour le passage des chiens (ceux et celles qui l'ont lu comprendront !) qui m'a régalé !

Une lecture qui participe au challenge Oates organisé par Georges !


11 commentaires:

Syl. a dit…

Jamais lu Oates. Et elle revient sans cesse sur les blogs ! Il faudra que je lise au moins un livre !

leslivresdegeorgesandetmoi a dit…

J'ai très envie de le lire d'autant que je l'ai prêté à ma maman avant de le lire donc (oh sacrilège), et qu'elle a beaucoup aimé, trouvant qu'il y avait des airs des Desperate, tu as trouvé aussi ? c'est vrai que ton billet est mitige, donc à moi de me faire ma petite idée. Merci pour ta participation au challenge !

Vilvirt a dit…

J'adore cet auteur, et je note celui-ci aussi !

Ankya a dit…

Je ne connaissais pas ce titre de Oates ! J'ai La fille tatouée dans ma PAL encore.

Sandy a dit…

@ syl : Tu as le choix en plus, Oates est assez prolifique !

@ Georges : Ha oui y a un air des Desperate très marqué ! ;o) En plus dépressif ! je m'attendais à autre chose en fait, d'où ma déception du début !

@ Vilvirt : J'aime de plus en plus aussi !

@ Ankya : Ha La fille tatouée... une toute autre atmosphère ! ;o)

bladelor a dit…

Jamais lu Oates non plus. Je sais, mon commentaire est très constructif, mais que veux-tu, les gnomes m'ont lobotomisée aujourd'hui !

Adalana a dit…

Je ne peux que le noter ! :)

liliba a dit…

La fille tatouée m'attend depuis une éternité, et celui-ci me plait bien aussi...

Sabbio a dit…

Je le note, pour une fois ça n'a pas l'air trop horrible!

Cess a dit…

Franchement plus je lis de billets, moins cet auteur me tente...

morgouille a dit…

Je n'ai encore jamais lu Oates, tous ces billets m'intriguent... Mais je ne sais pas par quoi commencer !