mardi 23 septembre 2014

Avril enchanté - Elizabeth von Arnim



J'entretiens une drôle d'histoire avec ce petit roman là. Repéré depuis des années sur les blogs, je l'avais d'abord offert à Bladelor lors d'un swap, avant de me l'offrir aussi, pour pouvoir éventuellement le lire ensemble. Et puis, les années sont passées, il est resté bien longtemps dans ma PAL, jusqu'à ce qu'enfin, on se décide à le lire ! Autant vous dire que depuis tout ce temps, je ne savais absolument pas de quoi pouvait bien parler ce roman, et ce n'est pas ce titre étrange qui allait m'éclairer !

Dès les premières pages, vous êtes dans le bain ! Mrs Wilkins, Lotty, pour les rares intimes qu'elle fréquente, découvre une petite annonce proposant la location d'un petit château en Italie. L'annonce mentionne le soleil et les glycines et évoque le bonheur et les joies simples qui semblent tant manquer à Lotty dans ce Londres de février pluvieux et froid. Immédiatement, la jeune femme se plait à rêver de vacances. Passer le mois d'avril en Italie, sans son mari, sans s'occuper de lui ramener ce poisson qu'il aime tant, un mois pour se ressourcer... Malheureusement, elle doit bien vite redescendre sur terre. Elle n'en a tout simplement pas les moyens. Mais lorsqu'elle réalise que la trop sage Mrs Arbuthnot semble elle aussi rêver de ce petit château en Italie, elle ose lui parler sans détour. Puisqu'elles rêvent chacune de passer le mois d'avril dans ce château, sans pouvoir le financer seule, pourquoi ne pas se l'offrir à toutes les deux ? Et pour alléger encore la note, elles décident de passer une petite annonce afin de trouver 2 autres femmes pour les accompagner. 

C'est ainsi que Lotty et Mrs Arbuthnot vivront pendant un mois avec une jeune femme célibataire, Lady Caroline et une vieille dame veuve, Mrs Fisher. La cohabitation de ces quatre femmes si éloignées les unes des autres, et avec des attentes de ce séjour si différentes ne se fera pas sans difficultés. Mais Lotty, enchantée par les lieux, déclare face à chaque difficulté que la magie du château agira. Depuis qu'elle est arrivée, elle-même est transformée. Et ce n'est pas l'arrivée de quelques maris qui changera cet état de fait, bien au contraire. 

J'avoue qu'au début, j'ai eu quelques difficultés à lire ce roman. Chacun des personnages avaient le don de m'agacer : Lotty avec sa naïveté, Mrs Arbuthnot et sa moralité chrétienne poussée à l'extrême, Lady Caroline et son égoïsme et enfin Mrs Fisher... haaa Mrs Fisher, j'ai bien cru que j'allais en jeter mon livre tellement elle m'irritait ! Mais j'ai continué ma lecture... comme ça, pour voir... et sans savoir vraiment à quel moment, j'ai finis par m'attacher à chacun des personnages, même à Mrs Fisher ! L'auteure nous dévoile les attentes des uns et des autres, leurs fêlures, le tout avec tellement de finesse et de délicatesse qu'elle a réussit à me retourner comme une crêpe ! Et puis j'ai été assez séduite par le ton moderne de ce roman pourtant publié après la Première Guerre Mondiale, par la place des femmes, par la soudaine lucidité de ces femmes sur leur vie.

Un roman qui a donc réussi à me toucher et à m'emporter par son ambiance toute particulière alors que du coté de Bladelor, ce fut plutôt d'un grand ennui !

5 commentaires:

Tasse de culture a dit…

J'ai déjà noté un titre de cette auteur. Je rajoute celui-ci car je pense qu'il me plaira !
Qu'est-ce que certains personnages peuvent être agaçant ! Mais finalement, heureusement que tu t'es accrochée ! :)

Adalana a dit…

J'ai noté cette auteure mais pas sûre que ce titre là me plaise.

Syl. a dit…

Ton billet tente... mais si tu dis que Bladelor s'est ennuyée... Je note alors que la moitié du titre !!!

bladelor a dit…

Grand je ne sais pas, mais ennui, certes ! Ceci dit c'est bien écrit ! Mais dans le genre je préfère de loin Gaskell.

Sandy a dit…

@ Tasse de culture : C'est impressionnant comme l'auteur a su me retourner ! Je suis toujours très admirative de ça !

@ Adalana : tu as repéré quels autres titres ?

@ Syl : Hé oui, c'est plus dire de se décider ainsi !

@ bladelor : Je n'ai pas encore lu Gaskell, mais vraiment, avant Noël, il faut que j'ai lu Nord et Sud !!