mardi 6 juillet 2010

Délicieuses pourritures - Joyce Carol Oates



De Joyce Carol Oates, je n'avais lu que Un endroit où se cacher, un roman destiné aux adolescents qui révélait déjà la plume incisive, dure et sans hypocrisie... une plume rare donc ! J'ai souhaité continuer avec cette auteur qui m'intrigue en lisant ce très court roman qualifié par Pickwick de "claque littéraire"... et bien elle n'avait pas tord !

J'avoue, j'y suis allée à reculons dans cette lecture... dès le début j'étais saisie d'angoisse, inquiète par Gillian, cette jeune fille de 20 ans amoureuse de son professeur... ho, une histoire habituelle si l'on en reste là. Laquelle ne s'est pas crue folle amoureuse de l'un de ses professeurs le temps d'une année scolaire ? Au collège, je me souviens d'un professeur de musique remplaçant qui nous faisait toutes rougir ! Et d'un prof de math qui n'était pas vilain à regarder ! Cela nourrit les fantasmes naissants...

Ici, rien d'aussi simple. Le professeur joue avec ses élèves et c'est un jeu très pervers. Même ses cours sont une torture psychologique (du point de vue d'un oeil extérieur bien sûr). Il manipule allègrement ses jeunes filles, aidé de sa femme pour leur seul bon plaisir...

Je craignais l'engrenage, je craignais la déchéance, le dégoût de soi-même, la prostitution peut-être (on est déjà si proche de l'esclavage) mais dans sa faiblesse, dans son amour pour cet homme et cette femme, Gillian rebondit... oui elle sera différente des autres... j'aurais même envie de dire : Dieu merci !

C'est certain... Joyce Carol Oates est une auteur différente, à part, dérangeante aussi mais j'aime cette singularité alors je continue mon Challenge Oates organisé par Georges.



15 commentaires:

Pickwick a dit…

On dirait que cette lecture ne t'a pas laissé indifférente non plus... j'ai adoré la fin, très "jouissive" ! Tout est bien construit dans ce roman, court mais tellement dense... C'est ce titre m'a fait plonger dans l'univers JCO, depuis elle a envahit ma PAL ! En sera-t-il de même pour toi ;) ?

Clarabel a dit…

Lu à sa sortie, je me rappelle avoir été sonnée.
C'était mon premier roman de JCO aussi ! :)

Sandy a dit…

Pickwick : oui j'ai aimé cette fin comme une délivrance ! Faut dire qu'avant ça, j'ai bien stressé aussi ! J'en ai d'autre d'Oates qui m'attendent donc oui je continue !

Clarabel : particulier comme univers hein !? ;o)

Lily a dit…

Ton avis donne envie de connaitre cette auteur !
Je note donc, surtout que l'histoire me dit bien !
Allez encore un dans la LAL ^^

Ankya a dit…

Celui-ci a été mon tout premier Oates, et j'ai beaucoup aimé !

L'or des chambres a dit…

Coucou Sandy, je suis de retour (mais en allure modérée...) Pas trop attirée par cet auteur mais ton billet est tout de même tentant... J'aime beaucoup le titre...
Je te souhaite un bel été Sandy, en tout cas le temps s'est drôlement amélioré... Vas tu partir quelques jours ? Je reviens du Lac Léman et je me suis beaucoup baignée... C'était divin ! Gros bisous Sandy et à bientôt

Sandy a dit…

Lily : c'est très particulier comme atmosphère... tu verras !

Ankya : j'ai vu traîner Blonde sur un blog, ça a l'air pas mal aussi ! ;o)

L'or des chambres : je ne pense pas que ce soit un livre qui te convienne... pour le moment pas de congés prévu sauf en septembre pour préparer le déménagement ! ;o) Peut-être un petit week-end en Creuse comme l'année dernière ! Tu repars en escapade pendant l'été ?

L'or des chambres a dit…

Nous repartirons peut-être trois, quatres jours au lac de Gérardmer mais pas sûr... C'est vrai qu'une petite semaine c'est court pour déconpresser mais c'est mieux que rien... J'espère que tu pourras partir quelques jours dans la Creuse... Tu as vu, je suis en train de lire Fièvre noire, je n'ai pas pu résister et attendre et je me le suis achetée en vacances, je suis en pleine lecture... Barrons est quand même un incroyable matcho, non ???

L'or des chambres a dit…

décompresser c'est mieux (hihihi...)

Adalana a dit…

Je note, en très gros, et je souligne, voire je passe ma commande tout de suite !
Ton avis m'a vraiment donné envie ! :)

clarabel a dit…

Ouiiii ! Barrons est un horrible macho, mais c'est pour ça qu'on l'aime ! ;o) Attends de connaître V'lane, il est torride et me fait arracher ma chemise dès qu'il apparaît !
Bonne lecture, l'or des chambres ! ;o)

Sandy a dit…

@ L'or des chambres : Fièvre Noire c'est parfait pendant les vacances ! Et oui, Barrons est terriblement macho... mais comme l'a si bien dit Clarabel : c'est pour ça qu'on l'aime ! ;o)

@ Adalana : j'espère que tu aimeras aussi ! Je crois que tu as lu aussi Un endroit où se cacher de Oates ?

@ Clarabel : halalaa, je me marre !! ;o) Mais oui on l'aime notre Barrons ! hiihiii Et V'lane aussi... hummm... Pour ta chemise on dira que ce sont les températures extérieures ! ;o) Encore qu'il ne faisait pas si chaud pendant ta lecture ! ;o) hihi, rien à faire, je me marre ! ;o))

Adalana a dit…

Oui Sandy, je l'ai lu en effet ;)
Depuis j'ai eu envie d'en lire d'autres de JCO mais le choix est tellement vaste que je ne savais pas par quoi commencer ; grâce à toi ça sera donc "Délicieuses pourritures" ! :)

Sandy a dit…

L'avantage : c'est qu'il est très court !

Kikine a dit…

Moi il va vraiment falloir que j'essaye un jour JCO !!